Affaire Passeport : La rétrocommission derrière les banques divise les ministères des Affaires Étrangères et des Finances pour le payement de 99 $

Par Diego Kayiba

Après trois mois et demi de résiliation du contrat entre le gouvernement congolais et la société SEMLEX dans la production des passeports congolais, le peuple croupit jusqu’à présent ne sachant pas auprès de qui, aller demander le secours.
Le gouvernement congolais a jugé bon de continuer momentanément avec cette entreprise le temps de chercher un autre producteur, mais quelques dispositions du contrat sont révisées entre le gouvernement congolais et une filiale de SEMLEX.

C’était prévue aujourd’hui la reprise de production des passeports congolais au ministère des Affaires Étrangères la population congolaise l’attendait avec impatience, puisque beaucoup de personnes sont bloquées ici ainsi qu’ailleurs faute de passeport.

À la surprise de tous le ministère des Affaires Étrangères reporte sinedie cette reprise de production des passeports, d’après Claude Tshipamba, président de la délégation syndicale des Affaires Étrangères, ce qui serait à la base de ce report, c’est le choix de la banque où l’on doit payer les 99 dollars prix officiel du passeport, qui sème le désaccord entre les ministères des Affaires Étrangères, qui a choisi FBNBank et des Finances, qui a préfère la SofiBank.

C’est à cause du choix d’une banque que chacun de ces ministères susmentionnés trouve, qu’il va tirer profit dans la rétrocommission, l’on préfère suspendre la reprise des passeports, mais la population congolaise continue à en pâtir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *