AGRICULTURE : La M.A.E Recrute des jeunes pour une formation gratuite

Par Jeancy Ngoy Ipako

Nourrir plus du quart de l’humanité ! Telle est la performance impressionnante que pourrait réaliser, à elle seule, la RD Congo si son secteur agricole trouvait enfin la voix du développement et de l’industrialisation.
Certes, l’agriculture du Congo Kinshasa présente des atouts indéniables que bon nombre d’investisseurs, nationaux et étrangers, feraient bien de prendre rapidement en considération dans leur prise de décision.

Avec plus de 120 millions d’hectares, dont moins de 10 % seulement sont exploitées, la République Démocratique du Congo, possède l’espace cultivable disponible le plus étendu de la planète, derrière le Brésil.

De ce fait, Dans le souci d’appuyer l’idéologie du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi de
promouvoir ce secteur en créant des Zones agricoles et en encourageant la transformation de nos produits agricoles sur place pour donner de la valeur ajoutée et de les exporter, l’Ingénieur agronome et coordonnateur de la maison de l’Agriculture et de l’Environnement (MAE), Samy Moyo procède au recrutement des jeunes pour une formation gratuite en Agribusiness(ensemble des activités liée à l’agriculture).

 » Nous lançons un appel à tous les jeunes, pour une formation gratuite de l’agribusiness,
sur l’agriculture notion de l’élevage technique de transformation et reboisement, j’espère que ceci est un élément fort pour épargner les jeunes à la délinquance, ainsi nous demandons l’appui particulier du chef de l’Etat felix tshisekedi, car ceci va réduire le taux de chômage dans notre pays, les jeunes qui vont saisir cette opportunité de l’entreprenariat agricole, ne mourront pas de fin, la formation sera bilingue(Fancais-Lingala) de 8h00 à 13h00, pendant 2 semaine, théorie et pratique » a dit Samy Moyo.

Par ailleurs, venue de la diaspora congolaise de la Belgique, pour servir son pays dans le secteur agricoles Madame Pascaline Muswamba, collaboratrice de Samy Moyo, sollicite le soutien du gouvernement vis-a-vis de leur campagne.
« J’ai été sensibilisé par le faite que le président felix tshisekedi avait dit aux opérateurs économiques à la Chambre de commerce des États-Unis d’Amérique, que le moment est venu pour que le sol congolais prenne sa revanche sur le sous-sol, cet ainsi que nous sollicitons les soutiens du gouvernement côté matériel on a pas des tracteurs, veillez nous donner même un tracteur » a dit Pascaline Muswamba.

La maison de l’Agriculture et de l’Environnement (MAE), est situé à la salle du conseil national de la jeunesse; dans l’enceinte du secrétariat général à la jeunesse dans la commune de Kalamu sur le boulevard SENDWE numéro 5058, référence stade tata Raphaël.

Il sied de noter que le mercredi 2 sptembre dernier, la Fédération des Entreprises du Cobgo (FEC) a échangé avec Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale pour la suppression de toutes les taxes qui entravent la relance de l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.