Algérie : Décès de lakhdar bouregeâ héros de l’indépendance, et figure emblématique de (Hirak)

Par Alain Sika

Lakhdar bouregeâ, vétéran très respecté de la guerre de l’indépendance contre la France et figure de soulèvement populaire de ( hirak) a tiré sa révérence à l’âge de 87 ans a annoncé mercredi soir son fils sur sa page facebook.
« lakhdar bouregeâ est sous la protection d’hallah », a sobrement écrit sur sa page Henri bouregeâ, avant d’ajouter une formule religieuse consacrée.

A l’annonce de son décès, les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux « bouregeâ nous a quitté, il a donné sa vie pour sa patrie, honorons en continuation son combat en nous battant pour la liberté et pour une Algérie meilleur » a twitté Hamed jeune politique Algérienne.
« lakhdar n’est plus, l’on retiendra de lui sa volonté à aller de l’avant, à transmettre le flambeau aux jeunes » a renchéri Ouamane sur le même réseau.

Haut Responsable Militaire de l’Armée de Libération Nationale ( ALN ), le commandant bouregeâ avait été le chef de la zone 2 de la wilaya IV couvrant l’algerois ( nord ), pendant le sanglant conflit contre la puissance coloniale française.

Après l’indépendance, l’opposant politique au Front de la Libération Nationale ( FLN ) parti unique, torturé et jeté en prison deux fois, de 1967 a 1975 sous la presidence de HOURI boumediene, et de 2019 au 2 janvier 2020 après être au coté du « Hirak »
une de figure humblématique, qui avait poussé même en avril 2019, à la démission d’ABDELAZIZ bouteflika après 20 ans de règne.

Signalons que le corps bouregeâ est inhumé ce jeudi 04 Novembre, dans le carré des martyrs de la révolution Algérienne un cimetière EL ALIA à Alger ou repose EMIR bouregeâ et la ou on enterre aussi tous les héros de la premières résistance anti-française, les grands figures de la guerre de libération ( 1954- 1962 ) et les anciens chef de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.