Assemblée nationale : Le Bureau Mabunda demandé 6 millions USD pour 24 heures, mais les 12 millions USD demandés par le Bureau d’âge, c’est pour un mois il y a pas à polémiquer (Hon Alphonse Ngandu)

Par Diego Kayiba

L’affaire 12 millions de dollars pour l’organisation des élections du Bureau définitif demandés par le Bureau d’âge a suscité beaucoup de réactions de la part des politiques notamment ceux du FCC, qui disent que c’est une somme exorbitante demandée pour organiser ces élections, parce que le Bureau Mabunda à son temps avait sollicité 6 millions.

Réagissant à ces propos, l’honorable Alphonse Ngandu Malick précise que, quand le Bureau Mabunda demandé 6 millions de dollars c’était pour 24 heures, mais la session extraordinaire est convoquée pour un mois avec ces 12 millions de dollars, si vous faites le calcul le 6 millions USD qu’a demandé ce dernier multiplier par 30 jours ça vous fera combien ? Je crois que ce n’est pas un problème sur le quel, on doit polémiquer là-dessus.

Et en ce qui concerne le profil du Bureau définitif, Alphonse Ngandu Malick révèle que, c’est sa première législature, il a fait deux ans sans parler parce que le Bureau Mabunda ne leurs donner pas cette possibilité, il estime encore qu’ils étaient en train de faire autre chose que celle pour la quelle la population les a élus. Vous avez vu vous-même combien des fois le Bureau Mabunda a fait obstruction au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, donc tout ce qu’il présenté comme vision ou programme était bafoué par ce Bureau. Alors pour répondre à cette question, j’aimerais que le nouveau Bureau définitif, qui sera élu, soit là pour travailler pour la population et non pour d’un camp contre notre, même que ça soit du camp du Président de la République, il faut un Bureau qui travaillera pour l’avenir du peuple Congolais, a-t-il dit.

Parlant de la plénière d’aujourd’hui lundi 11 janvier 2021, on devait se pencher sur le dossier de la démission du Questeur adjoint, mais le Bureau d’âge nous apprend qu’il a démissionné de son propre gré, ce qui a réjouit un peu le côté de l’Union Sacrée, et un autre point c’était la rectification de l’accord créant la Zone de libre-échange continentale Africaine ce dossier a été remis au niveau de la commission mixte, le Bureau d’âge leur a accordé 3 jours pour terminer donc d’ici le vendredi nous allons y revenir, a déclaré l’honorable Alphonse Ngandu Malick.

Pour ce qui est de la violation des prérogatives accordées au Bureau d’âge par la Cour Constitutionnelle, le président Mbosso N’kodia l’a même évoqué l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, qui définit la limite de prérogatives leur attribuées, je crois qu’il y a la violation quant à ce, a conclu l’honorable Alphonse Ngandu Malick.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.