Assemblée nationale: Les déclarations d’appartenance politique, nous avons déjà obtenue la majorité parlementaire, elle est très confortable (Hon Léon Mubikayi)

Par Diego Kayiba

Les députés nationaux sont appelés à déclarer leurs appartenances politiques au sein de l’Assemblée nationale, pour les uns signifier s’ils sont de la majorité parlementaire et pour les autres de l’opposition. Les déclarations d’appartenance se font auprès du rapporteur de du Bureau d’âge.

Après avoir fait sa déclaration d’appartenance politique, l’honorable Léon Mubikayi dit, « c’est seulement confirmer, ce que nous sommes en train de vivre déjà, parce que nous sommes de la majorité depuis le début cette mandature. Mais vous savez, ce qui s’est passé avec nos collègues du FCC depuis le divorce, il fallait confirmer aujourd’hui son appartenance soit à la majorité soit à l’opposition. Donc nous sommes venus remplir notre devoir en tant que membre de l’union sacrée de la nation », a-t-il dit.

Ceux du FCC, qui sont volontaires peuvent, qui veulent suivre le mouvement ou ce que le Président de la République, nous a demandé, l’idée du Che de l’État peuvent nous suivre pour constituer davantage la majorité parlementaire. C’est ainsi que compte tenu de l’arrêt qui vient de la cour constitutionnelle, le problème devient individuel donc le mandat n’est pas impératif, ceux du FCC, qui veulent nous suivre seront avec nous pour réaliser la vision du Chef de l’État, a déclaré l’honorable Léon Mubikayi.

« Pour ceux avaient séché la plénière récemment, qui sont contre l’Union sacrée, et qui veulent entrer dans l’opposition, peuvent entrer. Moi, en tout cas, je ne désire pas la faire maintenant, car je l’ai pendant 7ans, je sais ce que ça fait. Le jour où nos collègues du FCC ont séché la plénière, nous avons seulement inauguré le début de l’opposition pour eux. Nous sommes très contents, car le pays ne peut pas être géré avec une idée unique, comme leur président l’a fait pendant 7ans. Nous voulons avoir des divergences, qu’il ait aussi l’opposition dans la façon de gérer le pays », a éclairé l’honorable Léon Mubikayi.

Concernant l’obtention de la majorité parlementaire avec les déclarations d’appartenance politique, nous l’avons déjà obtenue, d’ailleurs elle est très confortable, la preuve est qu’il y a eu 301 signatures, qui sollicitent le départ du Premier Ministre Ilunkamba, a conclu honorable Léon Mubikayi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *