Beni : Les déplacés de guerre venus de Ruwenzori assistés en vivres par le gouvernement provincial

Par Guy Aezema

Les déplacés de guerre venus du secteur de Ruwenzori ont été assisté ce jeudi 21 janvier 2021 en vivres par le gouvernement provincial en ville de Beni (Nord-Kivu).

Ce don du gouvernement provincial a été remis par le gouverneur Nzanzu Kasivita Carly, accompagné des plusieurs députés provinciaux de la circonscription de Beni ville et territoire.

Ce don était essentiellement composé des vivres.
Selon le chef de l’exécutif provincial, les bénéficiaires sont des déplacés qui ne sont pas dans des familles d’accueil, donc chapionnés dans des écoles et églises.

Il a profité à cette occasion pour appeler d’autres organisations humanitaires à venir au secours de ces vulnérables car,à l’en croire, la situation est alarmante.

« La guerre a fait 7 ans, il y a plus des déplacés, et il y a plus, ceux qui sont vulnérables que les autres. Nous avons d’abord voulu assister ceux qui sont dans les écoles et églises tout en
considérant évidemment qu’il y a plus de besoins. Nous voudrions qu’ils puissent aussi bénéficier de cette solidarité internationale. Nous sommes là pour le dire aussi que nous devons gagner l’espoir. La RDC va gagner cette guerre. Le meilleur cadeau qu’on peut donner à la population de Beni c’est de travailler pour que tout ce monde rentre dans son milieu respectif pour sa survie. À la limite de nos moyens, nous allons continuer à mobiliser les ressources provinciales, nationales mais aussi internationales pour que les besoins vitaux de premières nécessités dans ce cadre de cette mobilisation soient résolues. La situation, elle est assez alarmante vu le nombre des déplacés qui sont dans la ville Beni,le territoire et la ville de Butembo. Il faut nous mobiliser pour que la paix soit rétablie », a-t-il souhaité.

Il faut rappeler que la ville de Beni accueille depuis quelques jours les déplacés de guerre venus du secteur de Ruwenzori, où ils fuient les atrocités des présumés rebelles ADF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *