Beni : Procès contre les 8 militants de la LUCHA, le tribunal s’écarte du jugement

Par Guy Aezema

Les audiences en flagrace qui opposent le ministère public aux 8 militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), ont repris ce jeudi 24 décembre 2020 dans la salle d’audience de l’auditorat militaire garnison de Beni-Butembo.

Pour ce jour, le tribunal s’est à la demande de la défense formulé antérieurement déporté de cette affaire.

Cette décision du tribunal rencontre le sentiment de la défense, qui se réjouit et croit à la nouvelle composition qui pourra trancher cette affaire en disant le droit.

Toute la composition vient de se déporter dans notre dossier, nous pensons que, c’est parce que les prévenus restent dans cet état, alors on attend une autre composition par rapport à notre stratégie, nous avions introduit la demande d’interjeter appel, parce que nous voulons que la cour militaire nous départage, par rapport à nos moyens soulevés in limini litis pour l’incompétence et la saisine du tribunal, parcequ’on avait pas confiance à cette composition, voilà pourquoi nous nous sommes déportés », précise maître Jeanpie Mbango du Collectif des avocats de ces militants.

Pendant ce temps l’honorable Saïdi Balikwisha précise avoir échangé avec le Ministre de la justice sur la violation intentionnelle des lois par certains responsables des parquets et juriditions en ville de Beni.

Pour lui, l’arrestation de ces militants constitue une violation de la constitution et dit avoir fait part au Ministre de cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *