Covid-19: le Sud-Kivu réceptionne 41 100 doses des vaccins, le 30 avril fixé pour le début de la vaccination

Par la rédaction

La province du Sud-Kivu vient de réceptionner son lot des vaccins contre la pandémie de Covid-19. Au total 41 100 doses sont arrivées dans la province du Sud-Kivu en provenance de Kinshasa via Goma.

C’est le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha, qui a officiellement réceptionné ces vaccins ce vendredi 23 avril 2021 en début de la matinée.

Devant la presse, Cosmos Bishisha a salué l’arrivée de ces vaccins dans sa province. Pour lui, le processus avance normalement et toutes les batteries sont mises en marche pour la réussite de la campagne de vaccination.

 » Nous venons de recevoir nos vaccins , un total de 41 100 doses. Nous sommes entrain d’atterrir lentement mais sûrement. Prochainement nous allons procéder à des formations des prestataires, suivre l’approvisionnement des sites de vaccination » a-t-il indiqué

Le patron de la santé au Sud-Kivu a fait savoir que la campagne commence ce 30 avril en province, en commençant par la ville de Bukavu, puis suivra les zonnes de santé affectées par la pandémie.

 » Pour Bagira, nous avons maintenu 3 sites, Kadutu 9 sites et Ibanda 21 sites. D’ici le 30 avril on va lancer la vaccination dans la province. Certes qu’on va d’abord commencer par la ville de Bukavu, après on va continuer dans les zones touchées par la covid-19″

Pour cette campagne, Cosmos Bishisha a indiqué que 3 catégories des personnes, ont été identifiées pour l’opération. Notamment, le personnel de santé, les personnes de troisième âge soit 55 ans au-delà, et les personnes vivants avec des maladies chroniques.

Pour ce qui est de la résistance qui se fait observer dans la communauté quant à la vaccination des personnes, le ministre de la santé a rassuré que le vaccin Astrazeneca que vient de recevoir la province ne présente aucun risque sauf « imprévu ».

 » La résistance est là, mais nous y travaillons. Nous menons des plaidoyers au près des responsables des églises, les leaders pour une bonne communication. La résistance est basée sur les rumeurs, sans aucune évidence scientifique. Donc nous sommes là, si il y a des questions nous y répondrons, mais pou l’instant ce vaccin ne présente aucun risque à l vie humaine » a-t-il insisté

Celui-ci a expliqué que la campagne de vaccination est à stratégie fixe.

 » Donc vous ne verrez jamais les avenues moins encore dans les écoles surtout que pour le moment les enfants ne sont pas concernés par la vaccination. Il y aura des sites fixes dans des formations sanitaires choisies » a soutenu le ministre Cosmos Bishisha.

Pour la campagne de vaccination, le ministre renseigne que le Sud-Kivu compte 75 sites de vaccination, et que tous les sites sont dans les formations sanitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *