Déchéance du Bureau Mabunda : Maintenant que ce Bureau est tombé, je crois bien que la vision du Chef de l’État sera mise en exécution, le Congo doit décoller (Hon Firmin Mboma)

Par Diego Kayiba

Réagissant à ce fait l’honorable Firmin Mboma élu du district de la Tshangu déclare : Ça fait deux ans que je suis ici à l’Assemblée nationale, je n’ai jamais pris la parole parce que ce Bureau ne nous permettait de parler. Maintenant que nous avons aligner notre vision par rapport à la vision du Chef de l’État, je suis très content.

Poursuivant sa réaction devant la presse : Moi, je suis du FCC, mais nous avons voté pour que madame Jeanine Mabunda puisse partir, c.à.d nous avons adhéré à la vision du Chef de l’État. Nous voulons à ce que le Congo puisse décollé, a poursuivi l’honorable Firmin Mboma.

Et de préciser, nous ne sommes pas élu pour défendre qui que ce soit ou un groupe de gens, non. Nous parlerons du Congo, nous avons été élus gratuitement, s’il y a des gens qui ont dépensé plus de 1000$ ou plus, mais moi, j’étais élu gratuitement. Donc, je dois rapporter tout ce qui est la volonté de la population ici, mais l’occasion ne nous permettait pas, pour bien s’exprimer maintenant que ce Bureau est mis de côté, je crois bien que la vision du Chef de l’État sera mise en exécution, a précisé l’honorable Firmin Mboma.

Et d’insister, non seulement il y a démocratie et l’État de droit, ici c’est le temple de la démocratie, les députés doivent parler ici, ils doivent contrôler ici et s’exprimer librement ici pour qu’il y ait élaboration des lois allant au sens de la population, a-t-il insisté.

Et de conclure, il faut toujours retenir qu’il y a un grand homme politique de ce pays, qui a dit : Il faut toujours se ranger du côté de l’opinion publique. Il faut bannir la peur dans la vie, le pays doit décoller. Nous ne pouvons pas vivre dans des intimidations ou quoi que ce soit, advient que pourra, nous devons parler et transmettre ce qui est la volonté de la population. Moi, j’habite à Masina chez moi seulement, il y a le groupe électrogène, mais mes voisins sont dans le noir, ils sont pauvres il croit que le député a beaucoup d’argent, je ne sais pas leur parler, mais maintenant vous me verrez à l’œuvre, a conclu l’honorable Firmin Mboma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *