Irumu : L’association culturelle Kyaghanda Yira décrète 3 journées villes-mortes pour compatir avec les victimes des massacres

Par Guy Aezema

L’association culturelle Kyaghanda yira vient de décréter trois journées villes-mortes dès ce lundi 12 avril 2021 dans les territoires de Lubero et de Beni, au Nord-Kivu ainsi que dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

Cette décision a été prise le samedi 10 avril dernier à l’issue d’une réunion d’urgence tenue par le comité de cette association.

Selon le président de cette association en territoire d’Irumu, ces journées sans activités et sans manifestation publiques ont été décrétées pour compatir avec les des victimes des massacres perpétrés par les présumés rebelles ougandais de l’ADF dans la partie orientale du pays.

John Kambale Kihimba appelle, pour ce faire, tous les membres de cette communauté au respect de ces trois jours qui doivent également interpeller les autorités sur leurs responsabilités.

Notons que ces journées villes-mortes n’ont aucune relation avec les manifestations des groupes de pression et mouvement citoyens qui demandent le départ de la Monusco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *