Ituri : 12 personnes tuées dans une double incursion des hommes armés dans les territoires de Djugu et Mambasa

Par Guy Aezema

Au moins 12 personnes ont été tuées dans une double attaque des hommes armés par différentes milices, le lundi 30 novembre dernier, dans la province de l’Ituri.
Les faits ont eu lieu précisément dans le territoire de Djugu et celui de Mambasa.
Selon les sources locales, ce sont des éléments CODECO et Maï-Maï, qui ont commis ces actes.

D’après le président de la société civile de Bahema Badjere, Désiré Malondra cité par la radio Okapi, qui livre la Nouvelle, « neuf personnes ont été tuées par des rebelles CODECO, avant d’être découpées à la machette.

la même source renseigne que, ces tueries ont eu lieu le lundi dernier, vers 23 heures locales à Mblémbé, Bando et Tsa, trois groupements de la même chefferie ».

Trois autres personnes grièvement blessées ont été évacuées par les Casques Bleus Bangladais de la Monusco à l’hôpital de Bile, précise-t-il.
Au même moment, dans le territoire de Mambasa, ce sont les Maï-maï, qui ont tué ces trois autres personnes.

Selon nos sources, ces éléments Maï-maï ont fait une incursion dans un site d’exploitation d’or ténu par des chinois. Lors des échanges des tirs avec les forces régulières de la RDC, deux assaillants ont été tués et un civil aurait succombé de suite d’une balle perdue.

Pour le moment, dans ces deux territoires, des habitants qui avaient leurs villages ont de nouveau rejoint le site des personnes déplacées de Bule suite à cette double attaque attribuée à ces groupes armés.

Notons que parmi les victimes de ces atrocités figurent des enfants et les femmes.
D’autres civils ont été pris par la force, pour transporter les biens pillés par ces inciviques dont cinq femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *