Ituri : les FARDC neutralisent 11 miliciens FPIC et récupèrent Marabo

Par Héritier kazadi

Onze miliciens du groupe armé Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués et sept autres capturés lors des combats qui ont opposé le jeudi 22 avril les FARDC et cette milice à Marabo à 40 Km au Sud de Bunia en Ituri.

Selon l’armée qui livre ce bilan, c’est grâce à l’appui de la MONUSCO que les forces loyalistes ont repoussé ces assaillants qui se sont retirés vers Nyakunde, un centre médical qu’ils occupent depuis cinq jours.

Le trafic sur la route nationale numéro 27 est rétabli après avoir été interrompu cet avant-midi à cause de l’insécurité.

Récit de la journée

C’est vers 6h locales (4h TU) que des hommes armés identifiés comme des éléments de la FPIC en provenance de Nyakunde ont attaqué, pour la deuxième fois en cinq jours, le campement des FARDC à Marabo.

Des sources sécuritaires rapportent que les forces loyalistes qui étaient alertées sur la planification de l’attaque de leur position ont directement répliqué. En moins d’une heure de temps, les FARDC ont réussi à repousser ces miliciens loin de leur base vers l’église catholique de Marabo. Ces assaillants se sont retirés vers Nyakunde, un centre médical qu’ils occupent depuis cinq jours.

Du coté des FARDC, on signale que deux militaires ont été grièvement blessés lors de ces combats.

Des opérations pour tenter de récupérer le centre de Nyakude sont en cours. Des véhicules qui ont quitté Bunia ce matin sont toujours stationnés vers Dele et Tchai, à la sortie de Bunia à la suite de ces combats. Toutefois, le trafic qui était suspendu sur la route nationale numéro 27 sur l’axe Bunia-Komanda a repris timidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.