Journée mondiale de Sida : Les territoires de Beni et Lubero franchissent la ligne rouge

Par Guy Aezema

L’humanité tout entière va commémorer ce mardi 01Décembre 2020, la journée mondiale de lutte contre le Sida.

La commémoration de cette journée a été anticipée ce lundi 30 novembre 2020, en ville de Beni.

Le thème principal choisi pour cette année est « solidarité mondiale et responsabilités ».

Le coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) à Beni et Lubero, a renseigné dans une scéance de sensibilisation des agents de la mairie que dans les 3 derniers mois, 500 cas de VIH ont été enregistrés dans les territoires de Beni et Lubero.

« Tout au début des années 2018, nous avons pensé que la maladie a beaucoup évolué, mais il vous souviendra qu’à 2018 et 2019, nous faisions face à l’épidémie d’Ebola. Cette épidémie d’Ebola a attiré la population de Beni. Les gens ont oublié, malheureusement nos efforts fournis à cette époque là. Nous avons constaté que les organisations n’ont pas penché leur attention là-bas, et on a constaté que les cas ont augmenté. Nous avons trouvé beaucoup de malades de autour de 17 ans et 18 ans, et plusieurs sont des étudiants. Le dernier rapport trimestriel a fait au-moins des nombres inquiétants, parceque chaque mois dans toutes les 17 zones de santé, nous avons constaté que c’est au tour de 150 cas chaque mois. Ça nous inquiète », a fait savoir Dr Nicaise.

Pendant ce temps, les personnes vivant avec VIH appellent la population de se faire dépister volontairement pour connaître leur état de santé.

Et au même moment, Claude Nzimoto, chef de division unique à la mairie de Béni appelle, pour sa part, la population au bon sens de se faire dépister volontairement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *