Justice : Gabriel Mokia traduit en justice pour avoir tenu des propos tribaux sur l’ethnie yaka dans les réseaux sociaux

Par Diego kayiba

Il y a quelques jours, une vidéo de Gabriel Mokia circule dans les réseaux sociaux, où l’homme tenait des propos, qui frisent le tribalisme, la vidéo est devenue même virale.
Dans ses propos, sieur Mokia, qualifiait le peuple yaka, qui fait partie du grand Bandundu, d’ incompétent et il a ajouté l’on fera si après 5 ans vous serez encore à la tête de la ville-Province de Kinshasa.

C’est sur base de ces propos, que monsieur, Kabisa Kizengo Blaise, faisant partie de cette ethnie « yaka », il porte plainte à charge de Gabriel Mokia au parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe, pour la haine ethnique, imputation dommageable et menace, peut-on lire l’objet de la plainte.

Gabriel Mokia faisait cette vidéo pour lui, il voulait se faire passer pour quelqu’un, qui défend le Président de la République, et ces gens du grand Bandundu sont contre, ce dernier, voilà il se versé dans la haine ethnique et tribale, qui est condamnée conformément aux articles 22 et 23 du code pénal, livre 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.