Kananga : Sylvie Kafunda invite les femmes du Kasaï Central à se questionner sur leur faible représentativité dans les institutions Étatiques

Par Harnot Muanza

Ce 08 Mars 2021, les femmes du Kasaï central ont célébré avec faste la « Journée Internationale des Droits de la femme » a cette occasion, la Ministre provinciale en charge du genre, Famille et Enfant, Sylvie Kafunda Nkongolo a invité ses pairs à notamment penser, réfléchir et analyser pourquoi l’absence ou la faible représentativité des femmes dans les postes décisionnels sur l’ensemble du pays.

Représentante personnelle du Gouverneur intérimaire de la province, Madame Kafunda a officiellement lancé les activités en rapport avec ce mois dédié à la femme du monde, et elle appelle celle du Kasaï Central à faire preuve de responsabilité puisqu’étant née avec tous les atouts pour être leader au même titre que les hommes.

Elle a rappelé que le thème provincial retenu cette année est :  » Le leadership féminin d’excellence pour le Kasaï Central égalitaire et numérisé dans le contexte de la Covid-19″, elle souhaite l’auto-prise en charge de la femme pour vaincre la peur et surmonter les moeurs et coutumes avilissantes.

Évoquant le combat mené par les femmes ouvrières d’une usine américaine de textile en 1857, lesquelles avaient marché pour revendiquer un salaire égal aux services rendus ainsi que la revue en baisse des heures de travail, mais aussi plus tard le droit de vote, la ministre provinciale du genre a réaffirmé que 2021, doit être consacré pour une masculinité positive, qui doit pousser la femme Centre-Kasaïenne à sortir du carcan de l’isolement social, causé par la non scolarité de la jeune fille, le mariage indésirable, l’absence de la femme dans les Institutions publiques ou privées.

Sylvie KAFUNDA a rendu des hommages mérités au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et des remerciements sincères aux partenaires internationaux du Kasaï Central pour la réussite de cette Journée Mondiale.

La Cheffe de division provinciale du Genre, tout comme le Chef de la Sous-délégation HCR, ont axé leurs communications sur l’importance du rôle que la femme est capable de jouer pour un leadership consensuel à côté de l’homme, en vue de bâtir un monde équilibré dans cette lutte commune contre toutes sortes d’anti-valeurs et la Covid 19 ; Le Kasaï central en sortira vainqueur pour le bien de tous, dans ce monde où le numérique a de l’emprise sur la résolution de tout problème social ou économique de l’heure qui se pose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *