Kasai Central : Entrepreneuriat féminin Elysée Lusamba une source d’inspiration pour le leadership féminin à Kananga

Par Harnot Muanza

Directrice provinciale de l’Union Congolaise des femmes des médias (UCOFEM) au Kasaï Central, Elysée Lusamba Kayembe s’est engagée dans la sensibilisation de ses pairs contre les abus sexuels, violences basées sur le genre et la dépendance sociale. Son organisation est présente sur le terrain dans la sensibilisation et plaidoyers contre les pratiques susmentionnées.

Alors que le cadre de concertation de la jeune fille célébrait la journée internationale de la femme à travers une conférence débat ce mardi 09 Mars, elle est revenue sur son parcours marqué par les hauts et les bas.

”Généralités sur l’entrepreneuriat féminin” c’est la thématique développée par la responsable de l’ucofem en province.
A l’en croire, entreprendre c’est mettre ses moyens en danger pour sa survie, prendre le risque. Elle ajoute avoir exercer tous petits métiers pour son indépendance, car l’argent n’a pas de couleur, précise-t-elle.

Entreprendre a pour objectif majeur : autonomie. Selon Elysee Lusamba, l’on ne peut pas entreprendre sans vision ni objectif. L’abnégation, le courage, la confiance en soi et la détermination sont les armes à mettre en œuvre pour réussir son activité.

Comment faire face à l’environnement nébuleux de la place ? La tâche n’a pas été facile pour elle, mais elle a osée.

Née d’une famille modeste, Elysee Lusamba Kayembe n’a pas hésité d’exercer des petits métiers après l’obtention de son diplôme d’Etat. Elle rassure avoir vendue des arachides pour être autonome dans sa communauté faute des moyens pouvant l’aider à affronter la vie académique à l’époque.

Son accession dans le métier de journalisme n’a pas été une solution à ses problèmes. Elle ajoute avoir rejoins à l’époque une profession riche en talents, mais à user de ses potentialités afin de se taper une crédibilité sur la ville. Malgré son statut, elle était contrainte de rester jusque tard à la station de radio, en vue de mettre la dernière main sur les différentes productions, chose qui lui a coûté diffamation et insultes dans son quartier.

Engagée elle n’a pas baissée le bras, mais elle a persévére jusqu’à s’autoprendre en charge à l’université et stabiliser sa vie grâce à l’épargne dans une ville ou les responsables des médias sont différents moins respectent ou font signer des contrats avec les journalistes.

Auteur de cette expérience, la correspondante de la radio Top Congo à Kananga à exhorter les filles présentes à cette conférence à ne pas se sous-estimer plutôt tracer les objectifs.
” Ne vous ignorez pas, schematisez votre vie. Tracez vos objectifs quelques soient les critiques et soupçons de vos proches. Inspirez-vous de moi, vous allez y arriver. Il faut savoir vous vendre à chère” a lâché cette conférencière du jour.

1 thought on “Kasai Central : Entrepreneuriat féminin Elysée Lusamba une source d’inspiration pour le leadership féminin à Kananga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *