Kasaï Central : Les défenseurs judiciaires près le TGI Kananga contre la nouvelle loi sur le Barreau

Par Harnot Muanza

Kananga, 26 février 2021- Les défenseurs judiciaires près le Tribunal de Grande Instance de Kananga sont montés au créneau pour dire non à la nouvelle loi sur le Barreau.
Dans un mémorandum adressé au Chef de l’État, le corps des défenseurs judiciaires dénonce la fraude qui a caractérisé l’examen de cette loi dite sur le Barreau qui selon eux, a tendance à supprimer implicitement le corps des défenseurs judiciaires implanté à travers le pays.

Ces hommes en toges noires décrient également le caractère anti-constitutionnel de la loi sus évoquée dans le sens qu’elle ne cadre pas avec les prescrits de l’article 19 de la Constitution.

Ils soutiennent que la profession de défenseurs judiciaires étant une profession libérale, un défenseur judiciaire n’est pas une charge de l’État, mais il est plutôt un contribuable de l’État Congolais.

À cet effet, ils demandent au Chef de l’État de faire l’application de l’article 137 de la constitution en demandant à l’Assemblée nationale et au Sénat une nouvelle délibération de cette loi afin d’y élaguer toutes les dispositions liberticides, qui réduisent les droits leurs reconnus notamment, celle qui dispose que le défenseur judiciaire ne doit prester que là où il y’a pas ou il y’a moins de 20 avocats.

En vue d’éviter les remous dans la société et promouvoir la paix sociale, ces défenseurs judiciaires sollicitent l’arbitrage du garant de la nation, tout en lui demandant de ne pas envoyer cette loi au Journal Officiel pour sa publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *