Kasaï central : lutte contre les violences sexuelles dans les milieux scolaires, plus de 2.000 élèves sensibilisés par l’UCOFEM

Par David Mikobi

Plus de 2000 élèves de l’Institut Kananga I au complexe Athénée ont été sensibilisés ce mercredi 09 décembre 2020 par l’Union Congolaise des Femmes des médias UCOFEM/Kasaï central sur les violences sexuelles et basées sur le genre.

Cette sensibilisation qui s’inscrit dans le cadre des activités des 16 jours d’activisme contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre vise à éradiquer ces actes dans les milieux scolaires.

Pour Elysée Lusamba, la Directrice de l’Ucofem Kasaï central, les élèves sont dans la tranche d’âge sensible et sexuellement active. Ils ont besoin d’avoir l’information sur les VBGS et leurs conséquences pour mieux les éviter.

Madame Lusamba qui démontre le souci de sa structure à éradiquer ce fléau en appelle à l’appui des partenaires et de toute la communauté pour la réussite de cette lourde tâche.

« Nous pouvons, même sans moyen, sauver une vie ; Voilà pourquoi nous, nous sommes donnés la peine de descendre dans cette école qui regorgent beaucoup d’élèves afin de leur passer l’information sur les VBGs et leurs conséquences », soutient Elysée Lusamba.

Le Directeur des études de l’Institut Kananga I a loué l’acte posé par l’Ucofem dans son établissement.

Aaron Bidilukinu recommande par ailleurs à l’Ucofem de multiplier ce genre de sensibilisations dans son école afin d’éradiquer définitivement les VBGs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *