Kasai Central : Plus de 50 femmes bénéficieront d’une réparation gratuite des fistules vesico-vaginales grâce à la Fondation Kadima

Par Harnot Muanza

Élie Mulomba Tshitumbu, chef de bureau de la Fondation Kadima FK a rassuré 56 femmes internées à l’hôpital général de référence de Lukonga de la réparation des fistules vesico-vaginales. Ceci dans le cadre de son projet de l’accès aux soins de santé et la coexistence pacifique, exécuté avec le financement du Haut Commissariat pour les réfugiés.

Il l’a dit ce lundi 08 février 2021 à lereportage.cd à Kananga lors d’une descente effectuée à l’hôpital général de référence de Lukonga pour se rendre compte de la présence physique de bénéficiaires de cet appui.

56 femmes venues de l’intérieur de la province du Kasaï-Central en République Démocratique du Congo étaient logées dans 3 salles et attendent impatiemment cette opération coûteuse, mais rendue possible par la Fondation Kadima.

Le chef de bureau ainsi que toute sa délégation conduite par le médecin directeur de cette structure sanitaire ont visité les chambres où étaient logées les malades et la salle d’opération.

Après cette visite, le numéro 1 de la FK a promis que sa structure viendra le plutôt possible pour lancer officiellement le début des opérations afin que ces femmes retrouvent leur santé.

Un message accueilli avec allégresse par ces femmes qui ont remercié d’avance la Fondation et le haut commissariat pour les réfugiés d’avoir pensé à elles.

Il convient de rappeler qu’en 2020, la Fondation Kadima avait lancé une campagne de réparation des fistules vesico-vaginales à l’intention de toutes les femmes qui se sentaient concernées. Et plusieurs femmes habitant la ville de Kananga et celles venant de l’intérieur s’étaient enregistrées pour subir cette opération. La Fondation Kadima entend apporter un changement dans la vie de ces femmes, qui ont longtemps souffert de cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.