Kasaï Central : UDPS et ses alliés de l’Union sacrée de la nation étaient dans la rue pour exiger l’organisation de l’élection du gouverneur

Par Harnot Muanza

Les partis politiques membres de l’Union Sacrée de la Nation ont marché ce samedi 27 février 2021 pour exiger l’organisation de l’élection du gouverneur et son adjoint en ville de Kananga dans la province du Kasaï Central.

Cette marche avait comme intineraire du rond-point Notre Dame pour au bureau du Secrétariat provincial de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) où les manifestants ont lu et déposé leur mémorandum.

Dans ce mémo, les partis UDPS et Alliés invitent le ministère de l’intérieur et la CENI à la convocation du scrutin pour doter la province du Kasaï Central de nouveaux animateurs afin de décanter la crise institutionnelle qui touche la province depuis la déchéance du gouverneur, Martin Kabuya Mulamba Kabitanga au mois de juin 2020.

« Ça fait plus de 8 mois que la province n’a pas un gouverneur depuis la déchéance par l’Assemblée provinciale de Martin Kabuya. Cela laisse la province dans une impasse. C’est pourquoi, nous vous invitons à organiser les élections du gouverneur et de son vice-gouverneur le plus vite possible », a déclaré le président Fédéral de l’UDPS, Gabriel Ilunga.

Plusieurs partis politiques membres de l’Union Sacrée dans cette partie du pays ont pris part activement à cette manifestation où sur les calicots on pouvait lire : »l’Union sacrée demande l’élection du nouveau gouverneur pour rétablir la paix et le développement ».

Cette frange de l’UDPS qui a marché, ce samedi, a toujours soutenu la candidature de John Kabeya, un proche du président national intérimaire de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, au gouvernorat de la province, malgré son échec contre Martin Kabuya en 2019.

Peu avant cette marche de l’UDPS et Alliés, d’autres partis politiques et des mouvements sociaux ont aussi exigé l’organisation de l’élection du gouverneur et de son adjoint, à l’instar de l’Ecidé de Martin Fayulu et le Collectif Diyi Dia Kasaï. Ce dernier a même lancé récemment la campagne : « Lomba Masungula a gouverneur mu Kasaï « (Exigeons l’élection du gouverneur au Kasaï Central).

Il faut signaler que l’Assemblée provinciale avait destitué le 24 juin 2020, le gouverneur Martin Kabuya pour mégestion et pour avoir renvoyé la société chinoise CREC7. Ce qui avait, selon les députés provinciaux, bloqué l’effectivité du programme d’urgence de 100 jours du président, Félix Tshisekedi, car la firme chinoise était censée réhabiliter la route Kananga-Kalamba Mbuji.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.