Kasaï Oriental : Alphonse ngoyi kasanji aurait détourné 1.500.000 $ USD emprunté à la BCDC pour la réhabilitation de l’avenue lusabo

Par Sosthène Ciyamba

La ville de Mbuji-Mayi chef-lieu de province du Kasaï oriental appelée autrefois la capitale du diamant a perdu tout son éclat en matière d’infrastructures routières.

À ce jour, les artères principales de ladite ville telle que l’avenue Lusambo située dans la commune de kanshi est dans un État de délabrement très avancé. À cela s’ajoute plusieurs d’autres routes dont d’inga, bakede, Kangudia et Lumumba dans la commune de Bipemba qui sont également dans l’impraticabilité la plus totale.

Étonnement, Alphonse ngoyi kasanji, alors gouverneur du Kasaï oriental aurait emprunté une somme faramineuses d’un million cinq cents Mille dollar américain auprès de la Banque BCDC pour réhabilité l’Avenue Lusambo. Selon les sources de Bosolo.cd, le Jack Bower de l’époque du Kasaï oriental était Parti avec cette somme d’argent sans avoir lancé le moindres travaux de réhabilitation de l’avenue. La dite somme a été remboursée par l’actuel gouvernement provincial, Jean Maweja selon nos sources.

À ce jour, plusieurs habitants situées le longue de l’avenue Lusambo sont menacé par plusieurs tête d’érosions, qui risquent de créer encore d’autres victimes.

Contacter par un média en ligne coulisses.net, Alphonse ngoyi kasanji reconnaît avoir emprunté cette somme et dit avoir mis à la disposition de l’OVD 960.000 $ pour ces travaux et 540.000 $ USB serait utiliser pour le fonctionnement de la province. Cet ancien gouverneur rajoute même qu’il avait déjà remboursé plus de 900.000 $ USB à la BCDC. Qui dit mieux ?

L’Union sacrée étant devenue la destination rêvée de presque tous les mollahs de la kabilie, les mêmes causes priduisant les mêmes effets, il y a lieu de craindre que cette nouvelle Coalition connaisse la même trajectoire que le FCC. Ainsi, la justice congolaise est appelée à s’enquérir de ce dossier pour une bonne traçabilité de cette somme d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *