Kinshasa : La répression de la marche de l’UNC, exprime clairement la peur et le refus de connaître la vérité au tour de ce procès hautement politique (Yves Nswal)

Par Diego Kayiba

La répression de la marche de l’UNC de ce vendredi 28 mai 2021, exprime clairement que la peur et le refus de connaitre la vérité au tour de ce procès hautement politique a complètement gagné le terrain.

Le droit ne cède jamais devant les injustices nous allons nous battre jusqu’ au bout jusqu’à ce que la vérité soit étalée au jour sur l’innocence de notre président VK dit: Yves Nswal.

Rappelons que les cadres, sympathisants et militants de l’Union pour la Nation du Congolaise ont marché pour témoigner leur soutien indéfectible à l’endroit de leur leader, Vital KAMERHE incarcéré depuis plus d’une, la reprise du procès en appel est prévu pour ce lundi 31 mai 2021, d’où son parti espère obtenir l’acquittement de son président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *