Kinshasa : L’honorable Lebe Florent présente ses excuses à la population de kimbangu, pour la mort d’un jeune de suite d’une balle perdue tirée par son policier

Par Jeancy Ngoy

C’est au travers d’un point de presse organisé ce jeudi 26 mars dans son cabinet de travail, d’où l’honorable député Lebe Mupiya florent a éclairci les médias sur l’incident qui se déroulait, le mercredi 24 mars dernier dans la commune de kalamu d’où un jeune homme au nom d’Exaucé Tazi Fumu a connu la mort de suite d’une balle perdue tirée à l’air par le policier, garde rapproché de l’honorable.

L’incident se produit au soir du mercredi 24 mars, dans la commune de Kalamu sur le croisement de la 7ème et 11ème rue kimbangu 1, alors que l’honorable Florent Lebe retournait dans sa résidence à bord du véhicule se rencontre avec un groupe des jeunes, qui se battaient avec des jeux de projectile entre eux.

« Entant que parent J’ai le même soucis que le père et la mère du jeune homme, je compatis avec la famille, hier vers 17heure je rentrais chez moi à la maison, nous sommes arrivés vers 7ème rue, on s’est vu coincé par un groupe de jeunes gens qui étaient entrain d’échanger des projectiles de caillasse entre eux, nou, nouss sommes retrouvé au milieu d’eux au moment où on cherchait à quitter l’endroit, ma jeep a été caillassé. J’ai constaté que mon chauffeur et mon policier sont remplis de frayeur, à ma grande surprise j’ai entendu un coup de balle, j’ai demandé au chauffeur où se trouvait le policier, ce dernier me dira que le policier est descendu de la voiture. D’ailleurs, c’était lui qui a tiré la balle, j’ai suivi mon policier en bas, pour lui interpeller, et il ma dit qu’il n’a pas tiré sur les gens néanmoins, il a tiré à l’air juste pour disperser le groupe, or que la balle avait touchée l’un des enfants  » a expliqué le député Lebe Mupiya Florent.

Par ailleurs l’honorable Florent Lebe regrette cet incident et présente ses excuses à la population de kimbangu et ses condoléances à la famille de l’illustré disparu, car c’est un accident qu’il n’a pas souhaité que cela soit ainsi.

« Je présente mes sincères excuses à la population de kimbangu et condoléances à la famille de mon petit fils Exaucée Tazi mort suite à cet incident, je déplore cette mort, en tant que homme d’État, homme politique je ne peux pas accepté la mort d’homme, et si cela provient de mon policier je condamne cet acte avec force, je suis vraiment touché et surtout qu’il s’agit de mon quartier kimbangu, c’est ma famille ça fait plus de 40 ans que je vis à kimbangu, je déplore cet incident malheureux qui est arrivé, je suis de coeur avec la famille » ajout-il.

Ainsi l’honorable Florent Lebe demande à tous pardon « ceux qui commentent cet incident dans le mauvais sens, ceux qui alimentent la haine dans cette situation, ceux parle en mal sur ce dossier surtout concernant sa vie politique, car ce qui vient de lui arriver, il ne l’a pas souhaité » et que la justice face son travail » a-t-il clôturé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *