Média : Lancement officiel de la radio femme, un outil qui renforce le combat de la femme

Par Diego Kayiba

Il s’est tenu ce samedi 24 Octobre 2020, le lancement officiel de la radio femme, une première radio de la femme en Afrique centrale, s’exprimant aux médias sur la thématique de ce média, l’initiatrice, Elphie Ilunga remercie d’abord toutes les organisations, qui accompagnent les femmes notamment, l’ONU femme, le PNUD, l’UNESCO pour leurs soutiens, et nous comptons que cette collaboration s’étende en long terme.

Notre chaîne n’est pas gratuite, il faudra que l’opinion retienne que, c’est une radio communautaire parce qu’elle vient d’une ONG, elle n’est pas une entreprise comme telle, c’est une entreprise sociale, qui tiendra compte des démunis et toutes les femmes.
Elle est là, pour aider les femmes à valoriser tout ce qu’elles font, et dénoncer différents problèmes, qui leur arrivent, a dit Elphie Ilunga la promotrice de la radio.

S’agissant de la question de cet outil, s’il vient renforcer le combat d’égalité entre l’homme et la femme, tant cherché par les femmes, la promotrice de la radio femme, Elphie Ilunga répond qu’il ne s’agit pas d’un combat en ce sens, mais plutôt la cherche d’égalité des compétences, de chances et de combat, a-t-elle ajouté.

Elle n’a pas manqué de remercier le Ministre des médias et de la communication, Jolinho Makelele pour sa présence, et il a promis son soutien à cette radio. Le fait que ce dernier soit là c.à.d le gouvernement congolais est avec nous, c’est tout à fait normal parce que cette une initiative venue des congolais d’autant plus que c’est une radio thématique, qui ne parle que de la femme, a précisé Elphie Ilunga.

Elle fait appel à toutes les femmes à suivre la radio femme sur 95.3 FM, pour écouter tous les conseils, motivations et orientations, que nous donnons à travers notre radio, nous voulons montrer à la face du monde que la femme se lève, elle fait des grands exploits, mais elle a besoin d’un canal, pour parler, c’est ce qui manqué, voilà pourquoi nous avons mis à disposition cet outil, pour l’aider à dire toutes ses préoccupations.
Concernant une quelconque discrimination dans la thématique de cette radio, la promotrice dit : Qu’il s’agit d’une discrimination positive, parce que la majorité du personnel est féminin, mais il y a aussi des hommes, nous sommes tous des humains, et nous travaillons pour le bien-être de notre société, a conclu Elphie Ilunga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *