Nord-Kivu/Ituri: Le CEPADHO documente 23 morts dans l’intervalle du mardi à mercredi 24 février

Par héritier kazadi

C’est dans un communiqué que le centre d’étude pour la promotion de la paix,la démocratie et les droits de l’homme Cepadho en sigle a documenté trois attaques perpétrés par les terroristes ADF/MTM dans l’intervalle de mardi 23 au mercredi 24 février 2021 dernier.

Ces attaques observées en territoire de Béni au Nord-Kivu et d’irumu en iturie ont causé au moins 23 morts dans le rang des civils dont: 17 à kisima dans le secteur de Ruwenzori, 1 à Oïcha (chef lieu du territoire de béni ), 2 à kokola dans le secteur Beni Mbau en territoire de Béni et 3 à kpolimumu dans la chefferie des walese-vukutu en territoire d’Irumu.

Le Cepedho déplore que cette triple attaque intervienne au lendemain du massacre de cinq civils à Musandaba(5 km nord-ouest d’Oïcha) en secteur de Béni Mbau et d’une série d’embuscade sur l’axe routier Béni Kasindi.

À cette même occasion ce centre d’étude fustige les multiples raids de maï-maï en appui aux ADF contre les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à kilya, Mangina et Makeke en territoire de béni et de Mambasa en Ituri.

Le CEPADHO, tout en encourageant les FARDC dans la traque contre les rebelles ADF, qui écument la zone, partage sa compassion avec toutes les victimes de ces atrocités.
En fin, cette structure réitère son appel aux pays amis de la RDC de venir à la rescousse de l’armée loyaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *