Nord-Kivu : Un groupe d’hommes armés mal identifiés troublent la quiétude des agriculteurs à Beni

Par Guy Aezema

La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) en territoire de Beni alerte sur un mouvement suspect des hommes armés non encore identifiés dans le parc de Virunga au Nord-Kivu.

Dans une interview accordée à lereportage.cd ce mercredi 05 Mai 2021, la coordination de cette structure citoyenne en territoire de Beni précise que c’est plus de deux mois que ces hommes sont visibles dans cette forêt du parc national de Virunga.

Moïse Kiputulu indique que ces hommes vêtus en tenue militaire en possession d’armes à feu commencent à récolter les produits vivriers des agriculteurs de Kyasenda, Karuruma et Kavasewa, villages du groupement Kasongwere en chefferie des Bashu.

De l’autre côté,cet acteur de la société civile renseigne que les bêtes des éleveurs de cette partie sont en train d’être pillées par ces hommes qui auraient déjà installés leurs campements dans les fins fonds du parc national de Virunga.

« Des hommes inconnus qui proviennent du parc national de Virunga, porteurs d’armes à feu,sont en train de récolter des produits champêtres dans les champs des cultivateurs », a-t-il dit.

Il ajoute que leurs traces démontrent que ce sont des personnes qui sont en train de se rendre vers le parc national de Virunga, vu qu’il y a des éleveurs des vaches qui sont en train de voir leurs vaches emporter dans cette barbarie.

Il invite les autorités sécuritaires à multiplier les efforts pour neutraliser les groupes qui veulent inquiéter la paisible population avant que le pire n’arrive.

« Les cultivateurs s’inquiètent de cette situation. Nous lançons un cri d’alarme aux autorités sécuritaires de voir comment garantir la sécurité dans ce coin car la population ne cesse d’alerter sur ce phénomène et d’autres partenaires impliqués de voir comment matérialiser des mécanismes et endiguer ce phénomène pour mettre hors d’état de nuire cette situation qui risquerait d’embrasser ce coin », a-t-il fait savoir.

Rappelons que ce même mouvement est signalé dans d’autres villages riverains du parc national de Virunga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *