Nord-Kivu : Un journaliste a risqué laisser sa peau à Beni

Par Guy Aezema

Un journaliste a risqué laisser sa peau dans une justice populaire ce mardi 02 Mars 2021 au stade de Mbimbi à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Katembo Kombi Janvier de la Radio Moto Oïcha dont il s’agit était en plein reportage après l’atterrissage d’un hélicoptère de la Monusco dans le stade non loin de l’école primaire Mbimbi à Oïcha.

Les éléments de l’ordre sont venus disperser les manifestants par des coups de balles qui s’opposaient déjà à l’atterrissage de cet appareil.

C’est après le retour de cet hélicoptère que ce professionnel des médias est venu pour chercher à comprendre ce qui venait de se passer.

Il a croisé sur le lieu une population en colère qui lui interdisait toute interview avec un chef local qu’il a trouvé sur le lieu.

« La foule en colère s’est mise à sa poursuite menacé car la police n’était plus sur le lieu », a fait savoir Anselme Kavulo journaliste d’une chaîne locale qui condamne fermement ce comportement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *