Nord-Kivu : Voici le message du CEPADHO face à la tension tribalo-ethnique observée à Nyiragongo

Héritier kazadi

Le centre d’étude pour la promotion de la paix,la démocratie et les droits de l’homme CEPADHO a dans une déclaration rendue publique ce mardi 13 Avril 2021 réagi sur la tension Tribalo-Ethique observée dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

Cette déclaration était lu par Maître Omar Kavota ,vice président du conseil d’administration du CEPADHO qui affirme que ,c’est avec une très grande consternation que le CEPADHO a appris de la tension aux allures tribalo-ethnique qui se vit depuis dimanche 11 avril courant en Groupement de MUNIGI, Chefférie de BUKUMU, dans le Territoire de NYIRAGONGO, au NORD-KIVU.

En effet, les manifestations à l’initiative de certains Groupes de Pression de GOMA au nom de la solidarité à ceux de BENI et BUTEMBO ont connu de débordement, jusqu’à occasionner 10 morts, 38 blessés, des maisons d’habitations ou de commerce pillées ou incendiées à BUHENE, TURUNGA et KAHISI (Territoire de NYIRAGONGO) ainsi qu’à MAJENGO (en Ville de GOMA).

Le CEPADHO qui redoute de la manipulation et de l’intoxication par certains tireurs des ficelles regrette que les actions «dites citoyennes» aient connu cette tournure jusqu’à déboucher à une tension tribalo-ethnique entre Communautés NANDE et KUMU.

Notre Organisation, tout en compatissant avec les familles affectées, condamne avec fermeté la barbarie à la base de la tragédie en Territoire de NYIRAGONGO. Elle exhorte les Forces de Sécurité et de Défense à rétablir immédiatement la paix, étant entendu que les groupes armés seraient mis en contribution par les manipulateurs pour envenimer la tension intercommunautaire.

Considérant la nécessité d’identifier et de décourager formellement les tireurs des ficelles dans cette situation et bien d’autres similaires, le CEPADHO encourage le Gouverneur de Province à mettre sur pied «la Commission Provinciale de Vérité», telle qu’avait été recommandée dans le «Dialogue de Vérité pour notre propre Avenir » tenu sous son patronage du 30 juillet au 1er août 2020.

Le CEPADHO invite par ailleurs S.E.Monsieur le Premier Ministre et son Gouvernement à consentir d’énormes efforts pour restaurer la paix et la sécurité (en eradiquant les Terroristes et les Groupes Armés) et renforcer la cohésion intercommunautaires, fondement de la cohésion nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.