RDC/Burundi : Mini Sommet pour la paix, Le Burundi renonce sa participation dans ces assises

Par Diego kayiba

C’est au travers d’une note verbale adressée au Gouvernement de la RDC, que le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération au développement de la République du Burundi renonce sa participation à l’initiative de Félix Tshisekedi dit Mini Sommet pour la paix.

La Gouvernement du Burundi se félicite des excellentes relations d’amitié et de Coopération entre le Burundi et la RDC, il salue également les efforts du Président de la Republique, Félix Tshisekedi pour promouvoir la paix, la sécurité et la Coopération dans la région.

Le Gouvernement Burundais estime prioritaire, dans un premier temps, l’organisation d’une rencontre bilatérale au niveau ministériel et reste disposé à discuter avec la RDC, des sujets notamment la gestion des questions de sécurité à la frontière commune entre Burundi et la RDC, la promotion des échanges commerciaux les deux pays, la gestion de la pandémie Covid-19 à nos frontières, ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

Le Gouvernement du Burundi réitère son engagement à renforcer les excellentes et historiques relations d’amitié et de Coopération qui existent si heureusement entre le Burundi et la RDC ainsi que leurs peuples, et intérêt à la tenue des discussions bilaterales au sujet sus-cités à des dates à convenir par voie diplomatique entre les deux parties.

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération au Développement de la République du Burundi saisit cette occasion pour renouveler au Ministère des Affaires Étrangères de la République Démocratique du Congo les assurances de sa haute considération.

2 thoughts on “RDC/Burundi : Mini Sommet pour la paix, Le Burundi renonce sa participation dans ces assises

  1. Le Burundi s’affiche et s’assume. Point bien mérité et chapeau bas! Deux agresseurs du Congo sont clairement identifiés. Mapping est notre aide-mémoire. Il n’y a place à l’hypocrisie. Vous risquez de leur préparer la table encore, après tant de tueries. Enough is enough!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *