RDC : Dans 3 semaines le CEPADHO documente 123 civils tués par DAECH-RDC en territoire de Beni et d’Irumu

Par héritier kazadi

Le centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme CEPADHO a dans son bulletin de ce mercredi 24 mars 2021 notifié 123 civils massacrés par DAECH-RDC.

Maire Omar Kavota vice président du conseil d’administration du CEPADHO, contacté par votre reporteur affirme que 123 civils tués par DAECH-RDC sont documenté par le CEPADHO,le lundi au mardi 23 mars dernier DAECH-RDC a opéré un véritable carnage aux villages Masekude, Mangimu et les environs de Samboko/Tschani-Tschani,villages situés en territoire d’irumu en Ituri et en territoire de béni au Nord-Kivu, le bilan fait état de 17 morts après la fouille ce mercredi 23 mars .

Au tant cette structure citoyenne se dit consternée à la suite de ce carnage,condamne avec véhémence la nouvelle embuscade tendue par les éléments de DAECH-RDC contre deux véhicules avec passagers à bord le matin de ce mercredi 24 mars vers 8 heures quarante-cinq minutes à kilya,groupement Malambo,secteur de Ruwenzori,sur l’axe routier Beni-Kasindi en territoire de béni au Nord-Kivu,dressant un bilan de 5 morts .

Par ailleurs, le CEPADHO rappelle les attaques meurtrières survenues le week-end dernier en territoire d’irumu, en province de l’ituri à Mataha/village Mambelenga où 2 civils ont été tués et à Taubamba/village Mayalibo(à 10 kilomètres d’Otomabere)où 17 civils (dont 2 pygmées) faisant ainsi un total de 24 civils tués entre jeudi 18 à samedi 20 mars dernier.

Cette organisation déplore 46 civils tués par les jihadhistes dans l’intervalle d’une semaine,ce qui porte à 123 civils tués par DAECH-RDC dans trois semaines en territoire de Beni et d’irumu.

Le CEPADHO encoure les services de l’ordre aux actions d’anticipation des attaques de ces terroristes dont la furie est à craindre après l’adoption par les USA des sanctions contre leur leader Mussa Seka Baluku.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *