RDC : Dynamique Gilbert Kankonde et Alliés interpellent le chef de l’État au sujet des motions commerciales et clientélistes initiées par certains députés provinciaux.

L’ ASBL Dynamique Gilbert Kankonde DGK en sigle, et ses alliés, réunis au sein de la Synergie dénommée: Majorité populaire acquise au Président de la République ont tenu une déclaration ce mercredi 02/06/2021.

 » Fustigeons avec dernière énergie, le comportement malveillant de certains députés provinciaux en mal de positionnement qui torpient la vision du Chef de l’Etat, qui est celle de développer le pays à partir de la base, c’est-à-dire des provinces. » Déclarent-ils.

Ces derniers demandent au Président de la République qui est le garant du bon fonctionnement des institutions de s’impliquer personnellement pour arrêter cette hémorragie des motions qu’ils qualifient des motions commerciales et clientéliste initiées dans l’objectif de freiner l’élan développementaliste imprimé par le commandant suprême en appliquant la stratégie de otes-toi de là que je m’y mette pour que les gouverneurs de provinces n’accomplissent pas sa vision du peuple d’abord.

Ils ont évoqué le cas de la Haut-Lomami qui est une preuve tangible selon eux , où l’Assemblée provinciale fabrique des griefs jusqu’à destituer un Gouverneur intérimaire qui expédie les affaires courante en attendant l’élection du nouveau Gouverneur.

 » Si les députés peuvent destituer un intérimaire dont le mandat est précaire, il y a lieu de se poser la question de savoir si nous sommes dans une République démocratique ou celle des députés provinciaux qui peuvent dormir et se réveiller avec une motion si le gouverneur ne répond pas à leurs exigences subjectives et mercantiles.  » rétorquent-ils.

Y égard à ce qui précédé, la majorité populaire acquise au président de la République une synergie regroupant plus 100 organisations de la société civile, promet de faire un bloque afin de siéger aux assemblées provinciales qui bloquent les gouverneurs d’appliquer la vision du Chef de l’Etat dans leurs provinces, jusqu’à ce que la proposition faite par le VPM Honoraire, S.E Gilbert Kankonde de surseoir toute motion pendant 2ans au sein des Assemblées provinciales soit traité.

 » Comme ces dernières ne respectent les règles démocratiques, nous lançons à ce jour une désobéissance générale aux décisions des assemblées provinciales en soutenant les gouverneurs de ne pas se pilier face à ces décisions jusqu’à ce que cette série des crises soient maîtrisée par le Président de la République.
Le cas de gouverneur Denis Ngadu reste notre cas pilote. » Ont-ils dit.

Dgk et Alliés demandent à ce dernier de continuer à travailler comme intérimaire jusqu’à l’organisation des élections d’un nouveau Gouverneur.

Ils précisent qu’au cas ou se dernier sera bloqué Ils vont se mobiliser dans les rues de kamina pour bloquer le fonctionnement de l’Assemblée provinciale qui devient l’Assemblée du désordre.

Felly Mpongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.