RDC-Elections en 2023: C’est encore possible

Par Vincent Muzungu

L’ex Gouverneur du bas – Congo Simon Mbatshi Batsha au sujet du débat ayant élu domicile dans l’opinion nationale sur le respect de la constitution et la convocation des élections dans le délai constitutionnel.

Ce grand notable du bas- Congo a souligné d’une manière très sobre que c’est encore possible d’organiser les élections dans un temps record tout est question de volonté politique. Il a soutenu les évêques de la CENCO qui n’ont fait que leur travail des prêtres.

La tenue des élections en 2023 est possible le gouvernement Sama doit extirper l’appétit avarice dans la respublica au sein de l’union sacrée de la Nation pour donner les meilleurs aux Congolais.

Il a par cette même occasion appeler ceux qui vont figurer dans le gouvernement de l’union sacrée de la nation de faire tabula rase du passé entaché de corruption et coulage des recettes afin de privilégier l’intérêt collectif pour nôtre peuple ceci va converger au credo très connu du grand public cher au chef de l’état Félix Tshisekedi résumé en peuple « d’abord »

Quant aux élections des gouverneurs originaires ou non originaires, Simon Mbatshi Batsha rappelle en passant qu’à l’époque du feu Maréchal Mobutu les gouverneurs étaient nommés dans leurs provinces d’origine mais au fil du temps les choses ont révolu à telle enseigne que les gouverneurs sont élus au niveau des assemblées provinciales par les élus.

Le plus important est de service son pays avec ardeur dans les provinces où les gouverneurs representent valablement le président de la République a t-il dit, d’autant plus que les défis sont légion notamment, le Chômage de la jeunesse, résorber la crise liée à la pandémie du Corona virus enfin redorer l’image des provinces dont la charge nous incombe a t-il renchérit.

Quant aux priorités pour lesquelles le Gouvernement Sama Lukonde doit privilégier.

Ce parlementaire note que la RDC est un pays qui a des urgences dans tous les secteurs.

La RDC est semblable à un malade en soins intensifs tout est prioritaire a t-il lancé .

Il s’explique :
Qu’il s’agisse de la paie des militaires, fonctionnaires, de la construction des infrastructures, de rendre effectif la gratuité de l’enseignement de base ou d’organiser les élections tout est prioritaire d’où, il lance un appel au premier ministre de faire un casting digne de fois pour matérialiser la vision du chef de l’état, une vision qui a mis l’homme au centre de tout.

Il a insisté sur la relance de l’agriculture comme socle de développement et a fait chapeau bas suite à la rumeur selon laquelle le gouvernement Sama Lukonde aura 45 porte -feuilles.

Il invite les uns et les autres à privilégier l’intérêt suprême de la Nation au détriment de leurs ventres.

La géopolitique voudrait une représentation équitable de chaque province si le dévolu tombe sur nous, nous serons disponibles à répondre aux desiderata de notre peuple a t-il conclu dans un entretien spécial accordé au journaliste Vincent Muzungu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.