RDC-IGF : Les étudiants de différentes universités ont décidé d’accompagner Jules Alingete

Par Diego Kayiba

Arboré dans sa ténue légendaire l’IGF-CS Jules ALINGETE a reçu les étudiants de différentes universités et ceux des instituts supérieurs de la ville province de Kinshasa ce mercredi 7avril 2021, à l’IGF afin de porter leur soutien aux actions de ce service de contrôle des finances publiques.

Cette marée humaine composée des étudiants est venue s’enquérir de la situation de différents dossiers enquêter par l’inspection générale des finances.
Ils ont déposé un mémo,dans sa quintessence on identifie les dossiers brûlants de l’heure notamment : le dossier Bukangalonzo,dossier des fonds alloués à la riposte contre la covid-19, dossier de l’EPST et la mégestion de la province de l’équateur.

A son tour le numéro 1 de l’IGF a remercié les étudiants du souci dont ils ont fait montre par rapport à la bonne gouvernance et surtout au contrôle que diligente l’inspection générale des finances pour arrêter l’hémorragie financière, les détournements et le comportement des fossoyeurs de l’état qui ne permettrons jamais au Congo de se développer. Et il enrichit pour expliquer aux étudiants l’objectif poursuivie dans la patrouille financière qui consiste à encadrer les gestionnaires des entreprises et des établissements public, à la rationalisation des dépenses publiques et visant à anticiper et empêcher les détournements des fonds et des deniers publics.

Quant à la question liée aux rumeurs de 12 millions de rétrocommission,igf a répondu sans ambages en rejetant toutes ces accusations portées contre sa personne qui n’est que l’œuvre de ses détracteurs.

Après cette leçon magistrale de l’IGF-CS Jules ALINGETE, il s’en est suivi le jeu question réponse des étudiants pour s’informer à savoir:
1.Ou en sommes-nous avec les 4millions décaissés pour la réhabilitation de la route kimwenza
2.A quand le procès de ses fossoyeurs enquêté
3.Quels sont le mécanisme utilisé à l’IGF pour faire pression à la justice de juger les présumés detourneurs et tant d’autres questions.

Cette fois là, l’inspecteur général chef de service adjoint qui accompagnait son titulaire a pu balayer d’un rever à la main des réponses correctes à toutes ces questions.

Et pour terminer, l’IGF-CS a remercié ces étudiants pour leur soutien à ces actions et promet de rester dans ligne droite de la vision du chef de l’État avant de martelé qu’il reste imperturbable quant aux attaques orquestrées contre sa personne et promet de rester dans le même élan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.