RDC : Le Vice-Ministre des Affaires étrangères Samy Adubango a déclaré clos le premier forum de haut niveau sur l’implication de la diaspora au développement de la RDCongo

Par Diego Kayiba

Après trois jours d’intenses travaux, moisson largement abondante, l’utile a été lié à l’agréable, le satisfecit est donc général à tout point de vue.

C’était dans le cadre tout pimpant du capitol auditorium de Kin Plazza Arjaan, à la lisière de la Gombe. Samy Adubango Awotho laisse ainsi ses empreintes indélébiles dans l’histoire de la diaspora congolaise et du ministère régalien des affaires étrangères. Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement, dit-on.

C’est hier que le Vice-Ministre Congolais des Affaires étrangères Samy Adubango Awotho s’est acquitté d’un devoir Républicain, en déclarant clos le premier forum de haut niveau sur l’implication de la diaspora au développement de la RD Congo. C’est au nom du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et du premier ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge, que le numéro 2 de la diplomatie congolaise, a procédé solennellement à la clôture du forum stratégique qui a mis aux prises les autorités congolaises concernées et les émissaires de la diaspora congolaise telle que disséminée à travers la planète terre.

 »Je suis l’homme le plus heureux, parce que je fais partie prenante de l’organisation de ce forum. Bâtons-nous pour que le chef de l’Etat ne soit pas déçu. Rentrez évangéliser nos frères et sœurs qui sont restés. Vous êtes des experts dans différents domaines ; Maintenant, mettez-vous au travail », extrait de la brève allocution de clôture faite par le Vice-ministre des affaires étrangères devant les hôtes ayant pris part active à ce forum.

Le numéro 2 de la diplomatie congolaise Samy Adubango Awotho a insisté sur la pérennisation des acquis dudit forum, en encourageant la communauté congolaise vivant au-delà des frontières de la RD Congo, à consolider les efforts de sa contribution au développement socio économique du pays. De ce fait, le Warrior a martelé sur le fait que le pouvoir en place, sous la férule du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, continuera à multiplier ses efforts pour assainir de plus en plus le climat des affaires sur l’ensemble du territoire national.

De ce qui en découle, les participants à ce forum ne sont pas restés sans commentaire. Pour l’initiateur du CDI, entendre Congo développement ignate, M.Joseph Kalinda, l’occasion donnée à la diaspora rencontre directement les désidératas des entreprises dont il est responsable, à savoir CIGA et CDI. D’où a-t-il eu le temps de remercier le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le Vice-Ministre congolais des affaires étrangères Samy Adubango Awotho ainsi que le conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de la lutte contre la pauvreté, M. Judée Badibanga.

Les participants ont décidé de la création d’un fonds d’investissement de la diaspora.
La prise en compte de la diaspora en tant que 27è province de la RDC.
La création des consulats dans les grands maux comme la Chine en vue de faciliter la diaspora congolaise les défis de formalités administratives dans leurs mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *