RDC : Les mouvements citoyens confirment leur sit-in, ce vendredi devant l’Ambassade du Rwanda, pour exiger le départ de son Ambassadeur

Par Diego kayiba

Les différents mouvements citoyens entre autres : Filimbi, LUCHA, ECCHA, Les indignés, AJED etc… Réunis ce mercredi 02 Septembre, en la salle de notre dame de Fatima ont fait une déclaration conjointe en marge de l’expulsion de l’ambassadeur Rwandais Vincent Karega, et déclare ce qui suit :

Nous citoyens congolais reunis ce mercredi 02 Septembre à Kinshasa en la paroisse notre dame de Fatima pour la rencontre préparatoire du sit-in de ce vendredi 04 Septembre 2020, au terme de cette réunion, adoptons les résolutions ci-après :

1) Confirmons notre sit-in de ce Vendredi 04 Septembre 2020, à 10h00 devant l’Ambassade du Rwanda en RDC, située sur l’avenue Lukusa 54 dans la commune de la Gombe, afin d’exiger l’expulsion de Monsieur Vincent Karega Ambassadeur du Rwanda en RDC suite à ses déclarations méprisantes et négationnistes à l’encontre des milliers de victimes Congolais massacrées le 24 août 1998 à Kasika dans la province de Sud-Kivu par l’armée Rwandaise et ses complices.

2) Incitons tous les congolais, indépendamment de toute appartenance partisane à se mobiliser à nos côtés, pour qu’ensemble nous exigeons le respect et la dignité du peuple congolais continuellement bafoués.

3) réitérons notre appel d’expulser sans délai l’Ambassadeur Rwandais, Vincent Karega en protestation contre les propos négationnistes de, ce dernier et les menaces de James kabarebe contre le Dr DÉNIS MUKWEGE, notre mémoire collective ne peut pas être continuellement insultée, il en va de notre fierté en tant que peuple et de notre dignité en tant que nation.

4) Demandons des actions concrètes et urgentes pour, d’une part, consacrer la reconnaissance et la commémoration officielles des victimes de crimes graves perpétrés dans notre pays, depuis 1993 et, d’autre part, mettre en œuvre les recommandations du rapport « Congo Mapping », en ce qui concerne la justice, la vérité et les réparations des crimes qui y sont documentés, mais aussi tous les crimes graves perpétrés en RDC.

5) Rappelons notre détermination à continuer notre mobilisation ici au pays, tout comme à l’extérieur avec la diaspora, jusqu’à ce que nous obtenions gain de cause.
L’honneur des Congolais n’a ni couleur Politique ni coloration partisane.

Au nom de toutes les victimes, levons-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.