RDC : L’IGF invite les ONG de lutte contre la corruption à travailler sur terrain que de se limiter aux simples déclarations destinées à une consommation médiatique

Par Diego Kayiba

La RDC est classée en 2020, 170ème sur 180 pays en matière d’efforts dans la lutte contre la corruption, autrement dans la Zone rouge de la corruption selon le rapport de Transparancy International.

Raison de plus de soutenir et de féliciter l’Inspection Générale des Finances dans sa lutte contres les anti-valeurs afin de relever les défis du développement.

Dans son communiqué de presse du 28 janvier 2021, que l’Inspection Generale des Finances se demande : Est-ce une conviction ou pour une consommation extérieure ? La LICOCO déclare : La corruption prive les citoyens d’accès aux besoins sociaux de base.

Sur ce, l’Inspection Generale des Finances invite les ONG de lutte contre la fraude, la corruption et les détournements à marier leurs actes sur terrain aux simples déclarations d’intentions destinées à une consommation médiatique.
Elles doivent éviter de faire un pas en avant, cent pas en arrière et prétendre faire bouger les lignes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *