RDC : L’UDPS doit écarter Eteni Longondo au prochain gouvernement d’Union Sacrée pour sa mauvaise réputation dans la gestion des fonds de Covid-19

Par Jean-Valery Makanda

Le Gouvernement d’union sacrée est l’œuvre du Chef de l’État, qui sera incessamment mis en place, pour exécuter la vision de ce dernier, d’autant plus qu’il a dit : Il compte sur ça ainsi que les députés nationaux et Sénateurs pour faire avancer le pays.

Ce gouvernement aura une taille réduite des membres. Sur ce, les visages et la réputation des gens, qui doivent être nommés comptent aussi. C’est pour cela l’UDPS doit écarter le Ministre de la santé Eteni Longondo pour sa très mauvaise réputation dans la gestion des fonds alloués à la riposte de Covid-19. Actuellement Eteni Longondo a une réputation, qui ne cadre ni avec le combat de l’UDPS moins encore les valeurs que prône ce parti politique.

Nul n’ignore qu’aujourd’hui s’il y a des Ministres, qui ont fait la honte de l’UDPS dans le gouvernement Ilunkamba, Eteni Longondo est un avant-gardiste, il a souillé les valeurs qu’a laissé le sphinx de Limete. Ce dernier s’est distingué par une gestion non seulement opaque, mais aussi catastrophique et désastreuse jusqu’au point d’être accusé par son proche collaborateur le Vice-Ministre de la santé et ajoute à cela les révélations graves de l’IGF.

Pour une formation politique comme l’UDPS, qui a combattu pendant 37ans dans l’opposition, pour l’avènement d’un État de droit, les fruits de ses entrailles sont appelés à être au-dessus de tout soupçon notamment, la corruption, la malversation financière, la dictature ou l’autoritarisme.

Avec tout ce qui a eu comme soupçons au tour du Ministre partant de la santé Eteni Longondo, la hiérarchie de l’UDPS doit faire preuve de la lutte contre les anti-valeurs, le népotisme et le favoritisme en écartant le mal réputé des tous les Ministres de l’UDPS Eteni Longondo pour la honte, qu’il a ramené à cette famille politique. Tout en rappelant que la deuxième vague de Covid-19 s’annonce déjà, mais la population doute toujours de l’existence de cette maladie à cause de l’opacité qui a caractérisé la gestion d’Eteni Longondo. L’UDPS doit cette fois ci recommander les Ministres, qui ramènerons les valeurs contrairement à Eteni Longondo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *