RDC : Prétendu détournement de fonds COVID-19, Dr Roger Kamba de la Task Force de la Présidence établit noir sur blanc son innocence

Par Diego Kayiba

Accusé à tord du détournement de fonds alloués à la COVID-19 par l’ODEP et relayé par la jeune Afrique, le Conseiller spécial en charge de la couverture maladie universelle et Coordonnateur de la Task Force de la Présidence de la République, Docteur Roger Kamba rejette en bloc toutes ces accusations contre sa personne en démontrant noir sur blanc qu’il n’est impliqué ni de loin ni de près.

C’est à travers une conférence de presse organisée ce samedi 08 Janvier 2022, à l’immeuble LC Walkiki, que Docteur Roger Kamba explique d’abord la genèse du problème : C’était quand les cas de maladie à COVID-19 et virus Ebola, prenait de plus en plus l’ampleur au sein de la population, qu’il a pris l’initiative de proposer au Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI, l’idée de créer cette Task Force pour apporter des propositions pertinentes pour résorber tant soit peu le problème de cette épidémie. C’était en date du 20 Mai 2020, que le Président a signé une ordonnance portant création de cette structure avec comme mission d’assister le Président de la République dans le suivi, la supervision et l’évaluation de toutes les activités de prévention et la riposte contre la pandémie de coronavirus, et le cas échéant, d’autres pandémies, épidémies ou maladies à virus.

Accusé de surfacturé les certaines dépenses liées à la Task Force et de signer un contrat avec Pharmakina, Docteur Roger Kamba explique l’incohérence qui existe entre date mentionnée par le média précité pour la signature du contrat, ils ont parlé de Mars 2021, or cette structure est créée en Mai de cette année, comment peut-on signer un contrat avec une structure, qui n’existait pas encore à l’époque.

Pour ce qui concerne la surfacturation de certaines dépenses, comment on peut procéder à la surfacturation, aussi longtemps nous n’avons même pas un compte en banque, la Task Force n’a pas une personnalité juridique, on bénéficie pas des moyens nécessaires pour faire toutes ces démarches. Donc, c’est une mauvaise fois de la part de ces gens, qui ont abusivement cité mon nom, dit-il.

La seule dépense réalisée dans notre structure, c’est lorsque la fondation Elykia a fait un don à la Présidence de la République, des lits des hôpitaux, des médicaments et certains objets, qui étaient encore au port dans le Kongo-Central, il fallait payer la douane de ces containers des médicaments, le Gouvernement a pris en charge l’exonération de la douane de ce don.
On sait battu seul pour trouver des moyens à hauteur de 25.000 dollars pour les dépenses telles que : 3 mois de loyers entrepôts 5000 dollars le mois, qui fait un total de 15000 dollars ;
Manutentionnaires : 4000 dollars ;
Location fourgon pour dispatche: 200×30 rotations= 6000 dollars, précise-t-il.

C’est un peu surprenant, d’apprendre que la Task Force est citée dans le sens qu’on a reçu l’argent pour payer quoi que ce soit pour récupérer ce don du port, et pourtant à l’époque on a écrit au Ministre des Finances pour demander l’argent de location de l’entrepôt, il n’a même pas répondu. Quand on a payé l’exonération de ce don, cela s’est fait en dehors de la Task Force, et soudainement on nous colle un détournement qu’on a jamais fait.
Quant au préjudice causé sur ma personne par ces gens sus-évoqués, je ferai recours à mes avocats pour la réparation, a conclu le Docteur Roger Kamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *