RDC/ RAPPORT TRANSPARENCY INTERNATIONAL : La RDC gagne deux places parmi les pays plus corrompus, l’IGF alerte les ONG et les journalistes qui défendent les criminels économiques

Par Diego Kayiba

« LA RDC GAGNE DEUX PLACES DANS LE RANG DES PAYS LES PLUS CORROMPUS ».

Si rien n’est fait, la RDC risque de se hisser au top des pays les plus corrompus du monde.

C’est la manifestation d’une généralisation de la corruption qui implique aussi les ONG de lutte contre la corruption ainsi certains journalistes qui deviennent des défenseurs des fossoyeurs des finances publiques et cela à coup d’argent volé du trésor public.

Notre pays se trouve en une phase cruciale de la corruption comparable à la situation que l’Italie a vécu vers et entre 1970 et 1980.
La pègre des criminels économiques institutionnels gagne du terrain en recrutant les ONG, les journalistes pour leur cause.

L’Inspection Générale des Finances rappelle que la cause principale de la paupérisation de nos populations se trouve dans la corruption et les détournements des deniers publics par l’élite de notre Pays.

Elle en appelle à la Création d un Tribunal Special Chargé de réprimer la Corruption et les detournement des derniers publics ainsi qu au Renforcement des Peines Rattachées à ces Fleaux.

Il est parfois insultant de voir les criminels économiques continuer à narguer notre population au lieu de faire profil bas.

La RDC est parmis le rare pays au monde où l’on devient riche après avoir été premier Ministre, Ministre, Directeur Général des organismes publics, Directeur des impôts, des douanes, de la paie des enseignants et des militaires.

L’inspection Générale des Finances note avec regret les déclarations ces derniers temps de certains journalistes corrompus ainsi que d’une ONG chargée de la promotion de la corruption dans le cadre du dossier Bukanga-lonzo et du contrôle de la Province de Lualaba.

Tôt ou tard, la RDC se relèvera et la sanction de l’histoire sera sans appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *