RDC : Suspendu de son poste de DG de l’AAC, Jean Tshiumba perd la tête et se comporte en vouyou

Par Jean-Valéry Makanda

Le Directeur de l’Autorité de l’Aviation Civile, Jean Tshiumba fait indignement son retour en fanfare.
Une campagne des images faite dans les réseaux pour adorer et donner un minimum de crédibilité au DG Tshiumba, malheureusement chassé de son poste pour des manquements graves, et sa suspension est toujours en vigueur.

Jean Tshiumbe tente de faire un retour triomphal à l’insu du Ministre des transports, Didier Mazenga, qui se trouve en mission officielle, en Russie.

Suspendu pour des fautes lourdes, le DG de l’AAC, se comporte en vouyou, puisque sa suspension a eu lieu le 07 Septembre dernier
Pour  » n’ayant pas informé au préalable le Gouvernement » pour des engagements pris avec des responsables de l’engin (ballon stratosphérique), qui était tombé vers la fin du mois août dernier, à Buta dans la province du Bas-Uele, le DG de l’Autorité de l’aviation civile (AAC), Jean Tshiumba a fait une demande de grâce au Ministre, Didier Mazenga, pour sursoir sa suspension.

Toujours en mission de service en Russie, le Ministre des transports n’a pas encore dit mot à sa demande, le DG de l’Autorité de l’aviation civile, Jean Tshiumba, se comporte en Jack Boer, il prend l’audace contre toutes lois ou toutes procédures administratives, fait un retour triomphal dans son bureau, pourtant suspendu et non réhabilité en amont par l’autorité de tutelle, qui est le Ministre des transports, Didier Mazenga.

Troublé par sa suspension, le DG de l’AAC, Jean Tshiumbe a manipulé des agents et cadres de cette entreprise pour sa cause, en le faisant descendre dans la rue pour des manifestations infondées, pour vu qu’il soit réhabilité.
Jouant salement son jeu, il a recruté quelques petits délinquants, pour scander et crier de manière hostile contre le Ministre, Didier Mazenga, montrant à quel point ce sale jeu était commandité par lui, l’on aperçoit des T-shirts avec mention :  » Si le DG, Jean Tshiumba n’est pas réhabilité, nous allons arrêter le travail ».

Pour rappel, le survol de cet engin (ballons stratosphériques) dans l’espace congolais était en discussion, entre l’ex Ministre des transports, José Makila et le DG de l’Autorité de l’Aviation Civile, Jean Tshiumba. Après leur échange, la compétence d’autoriser le survol de ce dernier, relevé du Ministre des transports.

Suite aux fautes lourdes incomblant le DG de l’AAC suspendu, qui se comporte en vouyou, il va falloir des sanctions même judiciaires pour l’astreindre à obtempérer aux lois et règles du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *