Religion: La confusion persiste à l’église du réveil, Sony Kafuta présenté comme le représentant de l’ERC au 20ème anniversaire de la disparition de M’zée en présence de Félix Tshisekedi

Par Diego Kayiba

Ce samedi 16 janvier 2021, la République Démocratique du Congo rend hommage à son héros national, Laurent Désiré Kabila pour la 20ème année de sa disparition, après son assassinat au palais des marbres à la même date susmentionnée.

L’anniversaire de cette fois-ci a connu la participation et l’implication du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi en compagnie de la famille biologique et politique de M’zee.

Lors du culte inter-religieux organisé au mausolée de M’zee en présence du Chef de l’État, Félix Tshisekedi et autres autorités le modérateur a présenté tous les pasteurs ou autorités religieuses, qui représentent officiellement différentes religions pour faire la prière. À notre grand étonnement le modérateur présente officiellement Sony Kafuta comme représentant légal de l’Église de Réveil du Congo, une chose qui a poussé les uns à murmurer contre ce dernier, et les autres à applaudir pour lui.

À travers de cet acte, l’on sait visiblement voir que la crise à l’ERC persiste encore, car le pasteur Dodo Kamba était contesté par ses pairs, mais entériné par le vice-Ministre de la justice. Et d’ailleurs d’habitude, ce dernier temps, c’est Dodo Kamba, qui est toujours invité dans les activités de la présidence, d’aucuns l’accusent d’ailleurs de travailler pour la cause du régime en place, par contre Sony Kafuta, lui, est accusé de joué en faveur de la Kabilie, ce qui a fait que dans la journée de commémoration de la disparition de M’zee, qu’il soit reconnu le représentant légal de l’ERC.
Dans sa prière, il a été conciliant, et il a demandé également la grâce de Dieu sur les autorités du pays.

Cette confusion est loin d’être éradiquée, car eux-mêmes, les membres de l’ERC s’entre-accusent de violation de leur règlement, est-ce cette présentation de Sony Kafuta comme représentant légal de l’ERC est une façon pour les gens, qui ont précédé à cette présentation de pasteur Sony, est une façon de braver le Félix Tshisekedi, qui, d’après Sony Kafuta, ne voulait pas de lui, depuis qu’il avait signé le procès verbal entérinnant Ronsard Malonda, comme président de la CENI, refusant d’autres propositions allant au sens de ne pas entérinner Ronsard Malonda. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.