Semaine Congolaise du Tourisme : Prétendue mauvaise prise en charge des Journalistes, une intox orchestrée par un journaliste fraudeur de l’avion, contre le Ministre Medero Nsimba

Par Diego Kayiba

Il circule depuis hier, une fake news dans les réseaux sociaux sur la mauvaise prise en charge des Journalistes venus de Kinshasa par le Ministre du Tourisme Modero Nsimba, nous signalons que cela est une intox orchestrée par un journaliste fraudeur de l’avion, qui n’était pas invité par Modero Nsimba, et voulant à tout prix ternir l’image de cet événement haut de gamme dit : La Semaine du Tourisme et du lui-même le Ministre, il a inoculé ce venin sans impact.

Pour couper court, la rédaction de Lereportage.cd s’est entretenu avec le Ministre du Tourisme, Modero Nsimba, qui regrette la mauvaise fois d’un journaliste véreux et manipulé pour nuire à sa personne, c’est ainsi il nous révèle que, le journaliste, qui a publié cette intox dans les réseaux sociaux n’a jamais été invité ni par lui moins encore par un des services de son Ministère.

Et nous apprenons d’après nos sources sûres que ce journaliste Malintentionné contre Modero Nsimba fait partie d’une clique des journalistes qu’on a soudoyé, pour saboter cet événement, quelques uns sont venus ici à Kolwezi en fraudeur dans l’avion, comme lui et les autres sont restés à Kinshasa pour mener une campagne de diabolisation contre la semaine du Tourisme un moyen pour justifier l’argent reçu dans quelques officines politiques.

Après avoir attaqué la compagnie aérienne « Mwant jet », il s’engage maintenant à un lynchage médiatique contre Modero Nsimba.
Et pourtant tous les journalistes venus de Kinshasa sur invitation du Ministre du Tourisme Modero Nsimba sont très bien logés dans les hôtels V.I.P de Kolwezi d’où la restauration et tant d’autres choses sont à charge du Ministre, et l’événement se déroule très bien dans le site de Katebi, qui accueille des milliers de personnes, et ce journaliste véreux ne sachant plus comment s’attaquer à la qualité de ce dernier, qui est en couleur, il jure que par distiller des intox, et pourtant il n’a mis ses pieds au lieu du site.
Nous dénonçons ce comportement très médiocre et véreux de la part de notre confrère, qui a reçu la mission semblable à un Kamikaze.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *