SUD-KIVU/FIZI : Trois présumés coupeurs de route et leurs effets militaires attrapés par les FARDC à kilembwe

Par Luc lukandjila

L’armée régulière vient de mettre la main sur trois présumés coupeurs de route ce vendredi 08 janvier 2021, entre Sanga et Ebimbo en secteur de lulenge, territoire de Fizi au Sud-kivu.

L’information est livrée à notre rédaction par le chef de ce secteur, monsieur Kabindula Mulumba Samuel indique que le premier bandit est dénoncé par un jeune, qui passait sur cette route tombé dans leur embuscade, d’où ils étaient tabassé par ce groupe d’hommes le jeudi dernier.

Ce vendredi, le service de sécurité ensemble, avec les autorités du secteur sont allés mettre la main sur un jeune bien connu dans le milieu, car ce n’est pas à sa première fois de commettre cet acte de vandalisme.

Le deuxième présumé coupeurs de route, c’est le père de ce premier, qui avait témoigné devant les services de sécurité que son enfant est fatigué de la vie de la brousse ainsi, il sollicite qu’il retourne dans la communauté avec son armée, une doléance qui a été acceptée par ces chargés de sécurité en signant un cahier de charge avec ses parents, qui supporteront les conséquences au cas où leur fils retourne de nouveau en brousse.

Une réflexion est arrivée aux services de sécurité, qui ont organisé un couvre -feu dans la maison de ce père de famille, où ils ont rencontré une arme du type AK47, plusieurs cartouches et d’ autres effets militaires, confirme Le chef de secteur de Lulenge.

En fin, la troisième personne arrêtée dans ce filet, c’est autre jeune dénoncé par les habitants, qui serait complice dans cette affaire, tous sont présentement au cachot des FARDC à kilembwe, conclu notre ressource, qui félicite les efforts de la population, qui est appelée toujours à dénoncer tout semeur de l’insécurité dans la région en fin d’obtenir une paix généralisée.

Le secteur de lulenge au Sud-kivu est caractérisé par la présence de groupes armés dans les hauts et moyens plateaux, ce pendant, les coupeurs de route sont aussi actifs sur le tronçon routier Lulimba-kilembwe et aussi sur l’axe Kilembwe-Kihungwe en secteur groupement de Basombo, d’où l’effectif des militaires FARDC est souvent en minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *