Sud-Kivu : Le PPRD Fizi témoigne son accompagnement et sa loyauté à Joseph Kabila, Néhémie Mwilanya et Emanuel Shadari

Par Luc Lukandjila

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 24 décembre 2020, les membres du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD fizi) réagit à la situation politique actuelle que traverse la République Démocratique du Congo, mais aussi à une certaine pression que subisse le Coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC), le professeur Néhémie mwilanya Wilondja de la part de certains caciques de cette plateforme politique.

La base de Mwilanya dit l’accompagner est rappelle la communauté entière l’expertise et le charisme que possedent le Coordonnateur du Front Commun pour le Congo, leur fils depuis tout ce temps, qu’il est aux côtés du Sénateur à vie et l’ex Président de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila.

 » Le PPRD soutenons totalement et inconditionnellement Néhémie Mwilanya, Ramazani shadari et Joseph Kabila, respectivement Coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC), Secrétaire générale du parti et autorité morale.

Nous leurs renouvelons notre parfaite confiance et les encourageons vivement à bien préparer et poursuivre les batailles politiques prochaine en vue de faire triompher les acquis démocratiques.

Adressons une très sévère mis en garde à ceux qui ont trouvé l’audace de salir l’image et distiller de fausses informations sur ces trois hautes personnalités ci-haut citées.
Nous renouvelons toute notre loyauté à l’autorité morale du (FCC), père de la démocratie » peut -on lire sur ce communiqué.

Pour rappel, c’est depuis un certain moment qu’une crise s’observe au sein de la plateforme politique le Front Commun pour le Congo (FCC), que dirige l’honorable Néhémie Mwilanya Wilondja, pendant cette crise certains cadres de cette plateforme ont claqué la porte et d’autres exigent sa démission.

La décision de PPRD Fizi se marie avec celle du communicateur et président des jeunes de la même plateforme au Sud-kivu, Lucien Aya confirme, qu’ils restent derrière Joseph Kabila.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.