UNPC : Le Journaliste Apo Ipan se réserve le droit de saisir le Parquet contre John Lungila et Antonni Shamba !

Par la rédaction

Le Chevronné de la presse et Cadre de direction à la télévision nationale congolaise, Apo Ipan a enfin été fixé quant à sa plainte contre les Journalistes Jhon Lungila et Antonni shamba. Les deux confrères sont suspendus de prester, soit deux mois pour le premier et quatre mois le second. Il s’agit d’une décision de l’Union nationale de la presse congolaise, qui est tombée, mardi.

Plus de quatre séances de jugement à la Commission de discipline de l’Union nationale de la presse congolaise (UNPC), il ressort que les deux Incriminés ont été en cours d’argument et ainsi leurs moyens de défenses ont-ils été balayés d’un revers de main par le Doctorant Apo Ipan. « Les deux journalistes qui se croyaient experts se sont vus réduits en étudiant après les arguments en béton du Prof qui leur rappelait tant les règles rudimentaires de l’audiovisuel tant que les genres journalistiques », commente un observateur proche du Journaliste lésé.

« En outre, le duo Conseil d’avocats titrés et compétents en l’occurrence : Me Clovis Tshibala et Me Bazen ont rappelé les lois et le règlement qui régissent la presse Congolaise », renchérit cette source.

Contre toute attente, déplore le même Observateur, pour des raisons inavouées, Apo Ipan serait victime des blâmes infondés et intimidations vaines provenant de personnes non autrement identifiées.

Qui se moque de qui se moque ?
Tout compte fait, il est à noter que le Journaliste Apo Ipan compte saisir la justice, mieux le Parquet compétent pourvu que le droit soit dit et que les personnes incriminées subissent la rigueur de la loi Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *